Pages



Cet après-midi, j'ai acheté de la beauté mais aussi de l'histoire. Je suis ressortie des Galeries Lafayette avec deux fards à paupières Bourjois qui sont toujours fabriqués comme en 1863 - l'année de leur création - et dont les boîtes ont en plus été embellies grâce aux illustrations de Nathalie Lété. J'ai également été séduite par ce fard à joues avec un décor de 1911. Le plus magnifique c'est que ce dernier a l'odeur du début de siècle, ou du moins l'idée que je m'en fais. Quand je le sens, je suis immédiatement assise devant une coiffeuse art déco et je porte une robe de mousseline de soie.

3 commentaires:

Après la pluie le beau temps a dit…

Jolie la boîte "Opéra" !

polaroid*girl a dit…

J'ai le même fard à joues, j'aime son odeur, sa boîte, sa couleur, oh oui je l'aime ! Et je meurs devant la housse de coussin du premier message !

isabelle a dit…

si joli ... moi aussi je ferais bien une ballade dans le temps avec ces petites boîtes